Connexion / Inscription
[(|non)
Marques & Distilleries Le Blog Carte
] Menu

Neisson, gamme 2017
Le renouveau de la marque mardi 23 mai 2017, par Adrien.N | Lu 602 fois
L

Le 20 avril 2017, le Maître de chais de chez Neisson, Alex Bobi, nous accordait une interview dans le cadre de sa présentation de la gamme 2017 à la boutique Inventorum à Paris.
Nous revenons aujourd’hui sur trois nouveaux embouteillages de la marque, le Profil 105, le Vieux, et le XO, qui signent le renouveau de leur habituelle gamme, et annonce un 85e anniversaire à venir des plus grandioses.

JPEG - 47.1 ko

Neisson / Profil 105
70cl / 54,2°

Avec un embouteillage standard (bouteille “Zepol’Karé”), le Profil 105 se distingue tout de même par un visuel innovant et se démarque de ce que l’on connait de chez Neisson.
“Profil 105” correspond au profil de chauffe utilisé pour cette cuvée dont les caractéristiques constituent une exclusivité Neisson. Au sujet de cette cuvée justement, Alex Bobi nous en disait un peu plus lors de son interview :

Suite à la raréfaction des fûts de bourbon que nous utilisions, nous avons pris le risque de travailler avec des fûts neufs venant de chez World Cooperage, d’une contenance de 225 litres à grains fins, constitués à part égale de douelles de chênes français et américain, et séchées durant 36 mois. Le premier rhum y a été mis en vieillissement le 14 Octobre 2014. Au bout de 4 mois (le 23 Février 2015), une fois l’amertume et les tanins des fûts neufs diminués, le rhum en a été extrait, et un deuxième passage avec un autre rhum blanc a été effectué. C’est au bout de 10 mois, après une dégustation, que je me suis rendu compte que mon produit était bon, et qu’il sortait vraiment de l’ordinaire. Il était même proche d’un rhum vieux. C’est en octobre 2016 qu’il a été dépoté et commercialisé sous le nom de Profil 105.

Cet élevé sous bois vieilli dans des fûts neufs, plutôt que traditionnellement avec des futs usagés, bénéficie d’une belle robe couleur or.
Nez : Celui-ci est puissant, intense avec des notes boisées, d’épices et d’agrumes. Il est très prometteur et l’on est proche d’un rhum vieux au niveau olfactif.
Bouche : En bouche, c’est long, complexe et l’on retrouve les notes épicées que l’on a pu découvrir au nez (cannelle notamment). En fonction de l’aération, il est évolutif et l’on découvre cette fois-ci des notes orangées et de réglisse.
Finale : La bouche est confirmée avec des notes orangées et boisées.

JPEG - 57.9 ko

Neisson / Vieux
70cl / 45°

Avec une belle couleur ambrée, cet assemblage qui remplace la Réserve Spéciale, est issu de fûts de chêne roux français, chêne américain et de futs de 190 litres de chêne américain. Cet assemblage a paisiblement vieilli de trois à neuf ans.
Nez : Notes boisées, vanillées mais également fruitées avec quelques notes de cacao.
Bouche : Rond et harmonieusement équilibré, il est tannique, épicé avec des notes mielleuses et fidèle au nez avec des notes toujours fruitées (fruits de la passion, mangue,...)
Finale : Longue et puissante sur le boisé.

Pour plus de détails :
Pour cette toute première cuvée du “Rhum Vieux par Neisson”, vieillie en fûts de chêne, elle a été assemblée le 08 Février 2017 dans un foudre de chêne du Limousin.
Agrée en #AOC le 15 Février 2017 et embouteillée le 20 Février 2017, sa composition est la suivante :
- 40% de fûts issus de chêne roux français mis en vieillissement le 20 novembre 2013 ;
- 40% de fûts issus de chêne américain mis en vieillissement le 30 juillet 2013 ;
- 20% de fûts de 190 litres de chêne américain mis en vieillissement le 28 décembre 2007.

JPEG - 64.7 ko

Neisson / XO
70cl / 48,5°

Avec une belle robe or, il est issu d’un 12 ans d’âge, d’un 11 ans d’âge et d’un 2007 élevé en chêne américain.
Le vieillissement est effectuée en fûts de chêne français et de Bourbon afin de favoriser l’évolution des arômes de maturité, et de conférer au rhum cette gourmandise qui vous embrasse fougueusement.
Il est conseillé de le faire chauffer un peu en main avant de le déguster afin qu’il révèle toutes ses saveurs.
Nez : Peu puissant, voire décevant, il laisse néanmoins des notes boisées, de chocolat et de fruits.
Bouche : Fidèle au nez, il est rond et excellemment bien équilibré. Nous retrouvons des notes fruitées mêlées à de la réglisse et du boisé. Neisson nous régale d’un concerto parfaitement orchestré.
Finale : Persistance des arômes cités ci-dessus. Le palais est tapissé et cela semble interminable. Une plus longue aération lui concédera de nouvelles saveurs.

Pour plus de détails :
Son assemblage se détermine comme suit :
- 10% de 12 ans d’âge élevé en fûts de chêne roux français, mis en vieillissement le 9 juillet 2004 ;
- 70% de 11 ans d’âge élevé en fûts de chêne américain, mis en vieillissement le 17 mai 2005 ;
- 20% de 2007 élevé en chêne américain mis en vieillissement le 28 décembre 2007.

Après plusieurs annonces de millésimes sortis pour les 70 ans de la marque Velier (un millésime 1997, 2005 et 2007), nul doute que Neisson annoncera très prochainement quelques pépites pour les 85 ans de la marque.
Alex nous disait très pudiquement à ce sujet :

Je peux te dire que de belles choses sont en projet pour les 85 ans de la distillerie mais je ne t’en dirai pas plus pour le moment...

Patience, ça arrive...

Propos recueillis par Adrien Nicoletti

Pour aller plus loin :
L’interview complète d’Alex Bobi est à lire ici : Interview d’Alex Bobi
Le site internet : www.neisson.fr
La page Facebook : www.facebook.com/rhumneissonofficiel/

Instagram

Newsletter

Derniers commentaires

Duquesne

Val d’Or

Par talec | 8 août 2017
bonjour estimation de la bouteille merci

Maison La Mauny

Ter Rouj

Par lanvin | 15 juin 2017
Attention à ne pas confondre le ter rouj et le wouj qui sont Rhums différents.

Dillon

Millésime 1967

Par Mike Ceya | 9 juin 2017
Salut Petri71, je peux avoir la version "coffret" mais sans la boite. le prix fait un peu mal... 450€... vous etes informé @+

Newsletter

Inscrivez-vous...

pour être informé des mises à jour du site
et de son actualité.

Votre adresse mail ne sera transmise à aucun tiers !