Connexion / Inscription
[(|non)
Marques & Distilleries Le Blog Carte
] Menu

Accueil > Les Marques > Montebello

Montebello Pays : France - Guadeloupe Site Internet
Présentation

La distillerie du rhum Montebello fut créée en 1930 par M. Dolomie, celle-ci s’appelait alors la Distillerie Carrère, du nom du hameau dans lequel elle se trouve, à proximité de Petit Bourg.

La période de la Seconde Guerre mondiale est difficile pour cette distillerie, dont l’activité décline lentement jusqu’en 1966, où elle manque d’être transformée en cinéma. Ce projet n’aboutit pas, et en 1968 Jean Marsolle, issu d’une famille présente en Guadeloupe depuis 1650, et dont le frère Henri est propriétaire de la Distillerie Séverin, rachète la distillerie avec son fils Alain. À cette époque, l’atelier de broyage ne dépasse pas trois tonnes à l’heure. L’atelier de broyage peut maintenant ingurgiter 15 tonnes de cannes par heure, une chaîne d’embouteillage est créée.

Entre 1968 et 1974, Jean Marsolle réussit à remettre à flot la distillerie. En 1974, son fils Alain décide de quitter la sucrerie Gardel, où il travaille au service de la famille Huyghes-Despointes, pour mettre en pratique le savoir-faire et l’expérience qu’il y a acquis. Il achète avec son frère Emmanuel la distillerie de son père. Celui-ci vend alors à ses fils une entreprise dont les ateliers de broyage sont désormais capables d’absorber 15 tonnes de cannes par heure et qui est dotée d’une chaîne d’embouteillage. Alain, âgé de 40 ans lors du rachat, est alors à la tête d’une distillerie dont la production ne cesse d’augmenter. Mais l’outil de travail est d’origine, c’est pourquoi il parcourt les vieilles distilleries et récupère toutes les pièces qu’il trouve, accumulant les éléments de rechange pour sa vénérable machine à vapeur, datant de 1880, qui entraîne les deux moulins de broyage. Un an après, en 1975, la distillerie Carrère est rebaptisée « Montebello » et se modernise en quelques années, devenant le troisième producteur de rhum de la Guadeloupe.

Depuis décembre 2011, Grégory Marsolle, le fils d’Alain, assure la succession de l’entreprise familiale. Gérant de l’usine Montebello, il se lance lui aussi sur la voie de la modernisation de l’usine, en poursuivant les investissements entrepris par son père.

En 2012, la distillerie qui termine ses travaux (notamment la chaudière) s’est ainsi lancée sur la voie du recyclage de l’intégralité des "déchets" issus du broyage de la canne. Elle utilise la bagasse sèche (le résidu de canne) comme combustible pour produire la vapeur qui fait fonctionner les presses broyant la canne. En effet, lorsque le jus est extrait, le résidu de canne, désormais sec, appelé la bagasse, est envoyé dans les fours qui alimentent par la vapeur ainsi produite les presses qui broient la canne pour en extraire le jus. On obtient ainsi un cercle vertueux, la canne broyée alimente le broyage de la canne. La dépollution de la vinasse, en traitant le résidu dans des bassins à l’aide de boue après décantation dans des bacs de lamellaires (traitement par oxygénation aérobie), est une autre mesure environnementale mise en place depuis quelques années.

Aujourd’hui Montebello produit 500 000 litres de rhum par an.

Soumettre une modification
Contact

Carrère
97170 Petit-Bourg

Mail : contact@rhummontebello.com
Tél : 0590 95 41 65

Galerie photo de la marque

Montebello

Les bouteilles de la marque

Montebello



Newsletter

Inscrivez-vous...

pour être informé des mises à jour du site
et de son actualité.

Votre adresse mail ne sera transmise à aucun tiers !