Connexion / Inscription
[(|non)
Marques & Distilleries Le Blog Carte
] Menu

Accueil > Les Marques > Velier

Velier Enmore & Port Mourant 1998-2014 (EHPM) Site Internet Facebook
Pays de la marque : Italie
Distillerie : Uitvlugt / Guyana
11 votes
Détail de la bouteille
  • Date de mise en fût : 1998
  • Date de mise en bouteille : Juillet 2014
  • Date de mise en vente : 2014
  • Volume : 70 cl
  • Degré d'alcool : 62,2% / vol.
  • Matière première : Mélasse
  • Méthode de distillation : Alambic à colonne en bois ("Enmore Still") + Double alambic à repasse en bois ("Port Mourant still")
  • Méthode de vieillissement : (16 ans) Vieillissement au Guyana
  • Nombre de bouteilles : 848
Voir qui possède cette bouteille
Voir qui possède un sample de ce rhum
Soumettre une modification
Descriptif de la bouteille

De l’union de distillats issus de deux alambics rares et uniques - un Coffey still intégralement coffré en bois (Enmore) et deux pot stills d’époque également intégralement gainés de bois (Port Mourant) – est né ce blended rhum, digne représentant de ce que produisait la Demerara Distillers à la fin des années 90.

Profil : entre les fruits exotiques et les agrumes. Notes épicées (clou de girofle, cardamome) et douceur vanillée. Caramel au beurre, pétrole, asphalte, pointe de caoutchouc brûlé.

Couleur : or profond à reflets cuivrés.

Nez : concentré. Un subtil mélange de notes à la fois minérales (Enmore) et gourmandes (Port Mourant). Pêle-mêle d’abricot, de fruits exotiques (mangue) et d’agrumes (pamplemousse). Présence de caramel au beurre et douceur vanillée. De plus en plus épicé (clou de girofle, cardamome), il évolue sur des notes plus austères, voire brûlées (pétrole, asphalte, pointe de caoutchouc brûlé) et réglissées. Apparition de cachou et de zan.

Bouche : puissante serait un euphémisme ! Tout aussi concentrée et dense que le nez. Gourmande, sur une crème glacée « rhum-raisin » et des agrumes (orange). Mais cette bouche ! Du cuir, du clou de girofle, du gingembre, du camphre, de la menthe, de l’eucalyptus accompagnent une fin de bouche aux notes brûlées.

Finale : après les assauts d’Enmore, Port mourant reprend le dessus, avec en particulier du zan et de la réglisse, des notes gourmandes de vanille et de crème fraîche. Une finale qui s’achève sur des notes très patissières.


Note de dégustation : CLIQUEZ ICI
Crédit photo © DR
Connectez-vous au site pour laisser un commentaire






Newsletter

Inscrivez-vous...

pour être informé des mises à jour du site
et de son actualité.

Votre adresse mail ne sera transmise à aucun tiers !