Connexion / Inscription
[(|non)
Marques & Distilleries Le Blog Carte
] Menu

Bows Distillerie
Du rhum Bio élaboré en métropole mercredi 15 mars 2017, par gaetan81 | Lu 728 fois
B

Bows Distillerie est une toute jeune entreprise créée en décembre 2016 à Montauban par Benoît Garcia. La société, qui produit déjà de la vodka et du gin certifiés bio, ainsi qu’une fleur de bière, produira bientôt son propre whisky. Ce qui nous intéresse ici, c’est que Bows Distillerie propose depuis peu un rhum 100% bio, élaboré à base de mélasse. Sur l’étiquette de sa bouteille de rhum, on peut lire “Bows Distillerie vous propose un rhum bio à base de mélasse. Estador signifie “futur” en Occitan. La distillation en alambic de cuivre à feu nu laisse une place de choix aux champs aromatiques.”

JPEG - 95 ko

Afin de découvrir cette toute nouvelle marque, un rendez-vous est pris avec Benoit Garcia, gérant de Bows distillerie. Arrivé chez lui, Benoit présente sa distillerie, construite par ses soins, et son projet.
Son objectif est de créer des produits qualitatifs en utilisant des ressources et des produits de la région Midi-Pyrénées.
Pour la partie whisky, les céréales poussent tout autour de Montauban, et sont sélectionnées en collaboration avec un agriculteur proche de la distillerie. Le tout en culture raisonnée et avec une empreinte carbone réduite.

JPEG - 144.4 ko

Venons-en maintenant au rhum. Comment est-il conçu ? Et surtout, comment est-il possible de créer un rhum, de surcroit bio, dans le sud de la France ?
Pour cela, Benoit a dû sortir du “tout local”, en contactant une entreprise basée en Thaïlande qui produit des mélasses biologiques.
Arrivée chez lui, la mélasse passe alors au brassage dans la première des trois pièces de la distillerie, avant de passer à la fermentation. Le brassage, qui peut durer de 2 à 3 jours, sert à détendre la mélasse, en lui ajoutant de l’eau, dans un réservoir de 1000 litres. Une fois cette étape finalisée, la fermentation peut alors commencer. Les levures utilisées sont spécialement sélectionnées pour leur travail sur le sucre basique, dans un réservoir horizontal de 3000 litres facilitant le travail des levures. La température est alors maintenue à 18°C pendant les 7 jours que dure cette fermentation.

JPEG - 129.5 ko

La distillation se fait ensuite dans un alambic en cuivre, pensé et dessiné par Benoit, et construit sur mesure par un artisan de Dordogne, avec pour objectif de créer des spiritueux fins et délicats. Cet alambic se prête parfaitement à l’expérimentation de tous types d’alcool.

JPEG - 227 ko

Il est équipé d’une chaudière de 900 litres, chauffée à feu nu (au gaz). La chauffe monte à 90°. Le distillat s’écoule dans une colonne de rectification composée de plateaux sphériques. Cette colonne est l’élément essentiel et l’ADN de cet alambic, et apporte beaucoup de souplesse à la sortie d’alambic. En haut de la colonne, on maintient la température autour des 78° (température d’ébullition de l’éthanol), pour avoir le plus de cœur de chauffe possible. La dernière partie est composée d’un condenseur, qui fait circuler les vapeurs d’alcool dans un serpentin immergé d’eau froide. A son contact, les vapeurs deviennent liquides et c’est là qu’on récupère le distillat.

JPEG - 68.6 ko

Le cœur de chauffe est ainsi produit entre 68 et 72°. Il va se reposer durant une à deux semaines, avant de passer dans une autre cuve inox où il sera réduit à 65° avant de le mettre en vieillissement.
Depuis décembre 2016, l’appareil a déjà crachoté quelques cuvées, dont un gin, une vodka et le fameux rhum.

Dans la dernière pièce, se trouve le chai de vieillissement. On y trouve des ex fûts d’armagnac, de cognac, de vin (exclusivement en mono cépage) et de vin de fraise.
Pour les futures cuvées, il n’est prévu de sortir que des single cask réduits, ou des single cask brût de fût. Il n’y aura pas d’ouillage ni de rajout d’aucune sorte.

JPEG - 256 ko

C’est ici que se termine la visite guidée de Bows Distillerie. Sachez qu’une opération de financement participatif est en ligne, avec pour but le financement d’une étiqueteuse, d’une embouteilleuse et de cuves de stockage pour alcool blanc. Pour plus d’informations, allez faire un tour sur le site du financement participatif [Miimosa→https://www.miimosa.com/fr/projets/bows-la-distillerie-deau-de-vie-de-grains-du-sud-ouest].

JPEG - 334.8 ko

Note de dégustation :
A peine échappé de l’alambic, nous avons l’occasion de goûter ce fameux rhum Occitan, réduit à 45% après un barrage et un repos de deux mois.
Le nez est extrêmement fruité avec des notes intenses et concentrées d’ananas et de mangue.
Avec un peu de repos, une touche d’acidité se fait sentir comme de la pomme granny bien mûre.
En bouche, le rhum est bien gras et développe avec opulence les fruits présents au nez ainsi que des épices.
Vient ensuite une légère acidité et une note de mélasse, marquée par la réglisse, qui permet d’avoir une belle longueur et d’en profiter quelques minutes supplémentaires.

Gaëtan Dumoulin

La page Facebook : www.facebook.com/bowsdistillerie/
La distillerie se trouve au 569 chemin de Bégué, 82000 Montauban.
Pour plus de renseignement : bowsdistillerie@gmail.com

Instagram

Newsletter

Derniers commentaires

Dillon

Millésime 1967

Par bagouet | 20 novembre 2017
bonjour je souhaitais savoir si il y avait un site ou un catalogue pour connaître la valeur des rhums anciens (et notamment le dillon Old Nick). merci par (...)

Chauvet

Rhum Chauvet

Par pascal nogues | 7 octobre 2017
a quel prix est estime la bouteille ,vers quand l’ année est estime

Tartane / G. Hardy

Vieux

Par Référence Rhum | 11 septembre 2017
Joli cadeau. Je n’ai qu’un sample de celui-ci à la maison, et pour y avoir goûté, je dois dire qu’effectivement, c’est très bon. J’espère pouvoir m’en trouver une bouteille un de ces (...)

Newsletter

Inscrivez-vous...

pour être informé des mises à jour du site
et de son actualité.

Votre adresse mail ne sera transmise à aucun tiers !