Connexion / Inscription
[(|non)
Marques & Distilleries Le Blog Carte
] Menu

A1710
Lancement de “La Perle” vendredi 10 février 2017, par Wendy Billot | Lu 587 fois
L

Le 3 février dernier, une belle soirée d’inauguration de la distillerie A1710 avait lieu à l’Habitation du Simon, pour le lancement de "La Perle", le 1er rhum blanc de cette toute nouvelle distillerie, créée en Martinique.

JPEG - 83.8 ko

Un grand merci à Anne Laurence De Pompignan et Yves Assier De Pompignan pour leur accueil lors de cette agréable soirée, malgré le tremblement de terre ressenti ce jour.
Un accueil très chaleureux de toute l’équipe et une belle mise en valeur de toutes ces bouteilles de “La Perle” et des carafes A1710 nous attendaient dans cette magnifique habitation construite dans la plus pure tradition antillaise.

Site majeur et historique du Sud de la Martinique, l’Habitation du Simon a uni tout au long des trois derniers siècles son histoire à celle de la canne à sucre et du rhum. Le terroir dans laquelle elle s’épanouit majestueusement est réputé pour la qualité de sa terre et la beauté de ses cannes. Le domaine actuel, outre les bâtiments résidentiels dédiés à l’accueil de nos hôtes et à la dégustation de nos rhums, héberge également notre chai et notre distillerie installée dans une ancienne purgerie à sucre du XVIIIe siècle.
Source : Habitation du Simon

JPEG - 426.7 ko

Cette soirée s’est déroulée sous la forme d’un parcours à l’intérieur de l’habitation. Une demeure décorée avec soin que l’on découvre au fur et à mesure de la visite, en commençant par le “Bar de l’habitation” où l’on a dégusté un cocktail créé pour le rhum blanc La Perle par le mixologue Francis Rodrigue.

JPEG - 49.7 ko

Un rhum blanc paysan, pur jus de canne BIO.
La Perle (54,5%) est un rhum blanc pur jus de canne distillé en alambic de cuivre au terme d’une fermentation de cinq jours. Sa robe lumineuse et brillante s’accroche aux parois du verre, signe d’une grande structure. Au nez, une note de fleur de canne et de miel accompagne en finesse le passage de fruits exotiques comme la prune de cythère.
Au palais, la saveur du sucre de canne est relayée par des arômes de papaye et de banane cuite. Une eau de vie complexe agrémentée d’une étonnante longueur en bouche.
Source : Habitation du Simon

En arrivant dans le petit salon très cosy nous sommes accueillis au “Bar du Petit Guéridon” par le maître assembleur Stéphanie Martin qui nous propose à la dégustation les rhums vieux :
Nuée Ardente : 44,7%
Tricentenaire : 43,9%
Soleil de Minuit : 46,4%

JPEG - 343.9 ko

La visite continue sur la véranda où l’on découvre le “Bar et Artisanat”, un bar plein de carafes et de dames-jeannes, sur lequel est servi un autre cocktail, préparé par le mixologue Thomas Thouvenin.
Nous sommes très vite attirés par des Baboua, chapeaux traditionnels que portent les coupeurs de canne réalisés par Sandra du “Paradis du bakwa”, mais aussi par un présentoir chargé de coutelas confectionnés par Keva de “la Forge de Martinique”.
Un clin d’œil à l’artisanat d’excellence de la Martinique découlant de la culture du rhum.

JPEG - 184.8 ko

Photo © A1710

La visite se poursuit dans la distillerie devant l’alambic charentais où le “Bar Brut” se trouve et où il nous sera donné la possibilité de déguster le rhum en cours de réduction, le tout accompagné d’une musique traditionnelle par l’orchestre de Jean Million des Vignes.

Nos rhums blancs agricoles sont exclusivement distillés à partir de notre jus de canne, dans un alambic en cuivre prénommé “La Belle Aline”, équipé d’une petite colonne à plateaux. Nos cannes sont coupées à la main et broyées le jour même.
Tous nos rhums vieux sont soigneusement élevés dans des fûts de chêne français au chai de l’Habitation. Une fois élaborées, nos cuvées sont assemblées dans des foudres précédemment utilisés pour le Cognac. Nos rhums sont ensuite mis en carafes numérotées à la Propriété.
Source : Habitation du Simon

JPEG - 114.7 ko

La rénovation de ces fûts est confiée à un fabricant de tambour local.
Photo © A1710

Tout au long de cette soirée, Yves Assier de Pompignan nous a montré, à travers la création de cette distillerie et cette soirée, son amour et sa passion pour cette culture traditionnelle du rhum, afin surtout de la magnifier et la revaloriser dans le patrimoine martiniquais.

Par Wendy Billot

Le site internet d’A1710
Le site internet de l’Habitation du Simon

Yves Assier de Pompignan parle de A1710

JPEGJPEGJPEGJPEGJPEGJPEG

Instagram

Newsletter

Derniers commentaires

Dillon

Millésime 1967

Par bagouet | 20 novembre 2017
bonjour je souhaitais savoir si il y avait un site ou un catalogue pour connaître la valeur des rhums anciens (et notamment le dillon Old Nick). merci par (...)

Chauvet

Rhum Chauvet

Par pascal nogues | 7 octobre 2017
a quel prix est estime la bouteille ,vers quand l’ année est estime

Tartane / G. Hardy

Vieux

Par Référence Rhum | 11 septembre 2017
Joli cadeau. Je n’ai qu’un sample de celui-ci à la maison, et pour y avoir goûté, je dois dire qu’effectivement, c’est très bon. J’espère pouvoir m’en trouver une bouteille un de ces (...)

Newsletter

Inscrivez-vous...

pour être informé des mises à jour du site
et de son actualité.

Votre adresse mail ne sera transmise à aucun tiers !